Cabinet de curiosité #1, A. et sa collection d’Ostéologie

collectionneur cabinet de curiosités

Bonjour à tous et à toutes.

Voici la nouvelle chronique de ce blog sous forme d’interview où je souhaite donner la parole à des collectionneurs macabres, des employés du funéraire ou bien les deux à la fois. Ces articles seront l’occasion de découvrir des passionnés mais également le rapport à leurs objets et l’impact de leurs collections sur eux et sur les autres. Ils témoignent anonymement afin de répondre sans fard à toutes mes questions et ainsi protéger leur collection et leur vie privée.

png-page-divider-mini-bloggers-free-shipping-over-225-miniatures-com-4409

le bizarreum

png-page-divider-mini-bloggers-free-shipping-over-225-miniatures-com-4409

Ta collection et toi.

Merci de partager ton univers avec nous pour cette première interview. Peux-tu nous dire en quelques mots quels sont tes intérêts et ce que tu collectionnes ?

Je suis spécialisé en ostéologie. Crânes, montage de squelettes complets, ossements divers, mais également diaphanisation* ou objet médical en rapport avec les os comme par exemple les nécessaires à trépanation. Je m’intéresse aux fossiles également

*Diaphaniser : En parlant d’un corps :  Qui laisse passer à travers soi les rayons lumineux.

Crâne de Calao à casque noir Ceratogymna atrata sexe mâle
Crâne de Calao à casque noir Ceratogymna atrata sexe mâle

Comment est né cet intérêt ?

Difficile question. J’ai toujours été fasciné par l’anatomie et les os. J’ai pas mal étudié tout ça dans les arts martiaux.

Quand tu dis arts martiaux, tu parles des effets de ces derniers sur l’anatomie ? Fractures et autres joyeusetés ?

Oui exactement, pour savoir où frapper pour tuer ou tout simplement les dommages possibles selon les différentes frappes. L’intérêt a toujours été là. J’ai toujours aimé l’aspect esthétique aussi. J’ai toujours été fasciné par cette charpente qui est capable dans de bonnes conditions de traverser les âges. J’ai ensuite par les arts martiaux, appris à comprendre comment elle fonctionne et son utilité. J’ai ensuite assemblé tout cela en commençant ma collection.

Crâne de Coyote Canis latrans sexe mâle
Crâne de Coyote Canis latrans sexe mâle

Alors on va aborder le sujet à propos de la première pièce que tu as eu dans ta collection, tu peux nous en parler ?

La toute première pièce que j’ai eue dans ma collection a été un crâne de macaque Rhésus. J’adore les singes et grâce à l’ostéologie on peut réellement se rendre compte que les singes sont très proches des humains.

Malheureusement à l’époque, je débutais et je n’avais pas vraiment conscience de la loi très stricte et de ce qu’on appelle la CITES* , ce genre de document qui fait entièrement partie de la vie d’un collectionneur ostéologique. J’ai donc fini par avoir des soucis avec la douane ce qui m’a donné un bon coup de pied au cul…c’est pourquoi maintenant je suis extrêmement exigeant avec toutes les pièces de ma collection, j’ai un dossier complet de chaque pièce avec facture, photos, informations, prix.

CITES : ou convention de Washington, est un accord international qui a pour but de «garantir que le commerce international des espèces inscrites dans ses annexes (ainsi que des parties et produits qui en sont issus) ne nuise pas à la conservation de la biodiversité et repose sur une utilisation durable des espèces sauvages.

Crâne de Muntjac de Reeves Muntiacus reevesi sexe mâle
Crâne de Muntjac de Reeves Muntiacus reevesi sexe mâle

J’allais justement te poser des questions sur les lois et je vois que tu es très à cheval là-dessus. J’imagine que ça prend du temps de potasser à ce sujet. D’où ma question suivante, passes tu beaucoup de temps en lien avec ta passion entre les recherches, les acquisitions ? Est-ce une activité quotidienne ?

Oui c’est une activité quotidienne. Quand je finis le travail, je m’occupe à classer, numéroter, nettoyer, faire du montage ostéologique entre autre. Mais également je prends du temps à chercher de nouvelles pièces pour ma collection, chercher des informations de manière générale et je me renseigne également sur les lois et sur les différents statuts de protection. Donc oui, en gros j’y consacre pas mal de temps. Au minimum 30 minutes mais parfois j’y passe plusieurs heures.

Si tout était possible en acquisition et sans restriction, quelles pièces te font rêver et lesquelles tu aimerais avoir ?

Tous les gros animaux. Du lion, de l’ours polaire, de la girafe, des grands singes du style gorille ou orang-outan. Mais je pense que la pièce dont je rêve le plus ce serait d’avoir le crâne d’un énorme mâle hippopotame.

Est-ce que dans ce domaine il y a des artistes ou des collectionneurs qui t’inspirent ?

raybandar10
Ray Bandar dans son « palace bones ».

J’ai principalement deux collectionneurs qui ont inspiré ma collection et mon intérêt. Le premier est  Ray Bandar. Pour moi c’était vraiment le papa de l’ostéologie. Il est malheureusement décédé en 2017 et a légué les quelques 7000 pièces de sa collection à un musée. Le second est Ryan Matthew Cohn, un collectionneur et un talentueux monteur ostéologique. J’admire son travail depuis pas mal d’années. Je me suis beaucoup inspiré d’eux pour monter ma collection.

Tu as mentionné Ryan Matthew Cohn qui est surtout réputé pour ses collections humaines. As-tu déjà songé à collectionner de l’humain ?

Collector and Artist Ryan Cohn at his Brooklyn apartment on August 21st 2014
Ryan Mathhew Cohn et une petite partie de sa collection.

Oui bien entendu. Je rêve de posséder des ossements humains. Crânes, mains, os divers, squelette complet. Malheureusement nous sommes en France et les lois sur le sujet sont bien plus strictes qu’aux États-Unis. En France il est très difficile de posséder des ossements humains de manière légale. C’est pourquoi je n’en possède toujours pas, mais j’attends avec impatience le jour où j’aurai l’occasion d’en avoir légalement.

Cette question va venir clore la partie « ta collection et toi » : As-tu des ambitions autour de tout cela comme partager avec une audience ou est-ce que cela reste pour le moment ton jardin secret (ou ton cimetière secret au choix.)

Pour le moment c’est mon jardin secret, je ne partage pas trop car la grande majorité des gens ne comprennent pas. Cependant j’ai un rêve depuis tout petit et j’aimerai bien qu’il se réalise dans les 20 prochaines années ça serait d’ouvrir mon propre musée d’Histoire naturelle spécialisé en ostéologie.

Crâne d'Hydropote Hydropotes inermis sexe mâle
Crâne d’Hydropote Hydropotes inermis sexe mâle

Ta collection et les autres.

Est-ce que cela t’arrive de te sentir seul dans ta passion ou est-ce que tu as réussi à te construire un réseau avec d’autres passionnés pour échanger ?

J’ai été seul pendant très longtemps. Puis petit à petit j’ai fini par rencontrer quelques personnes qui partagent la même passion. Cependant chacun reste assez sur ses gardes car cette passion est assez mal vue en France. Mais avec de la patience et de la passion les collectionneurs finissent par se connaitre et par partager leurs connaissances.

La dent de Megalodon Carcharodon megalodon 28 à 3M d'années
Dent de Megalodon Carcharodon megalodon 28 à 3M d’années

Je vais passer au cercle privé maintenant. Est-ce que tes proches acceptent et comprennent ta passion ?

Très peu. Beaucoup de mes proches ne savent d’ailleurs pas que j’ai cette passion. Mais les proches qui ont accepté de passer outre le côté jugé morbide me posent des questions et se rendent vite compte de la démarche scientifique derrière tout ça.

Du coup est-ce que dans ta vie tu as déjà ressenti l’obligation de mettre cet intérêt en sourdine ou encore de cacher des objets comme cela peut arriver pour les collectionneurs qui ne sont pas compris dans leur démarche ?

Je n’ai pas pu exprimer ma passion ni commencer ma collection au début de ma vie d’adulte, car la personne avec qui je vivais n’acceptait et ne comprenait pas cet intérêt. Puis quand je me suis séparé de cette personne j’ai enfin pu commencer à acquérir des pièces. A partir de ce moment je me suis juré que ce serait moi et ma passion ou rien du tout. Donc depuis non, je ne cache pas ma collection à ce niveau-là et j’en suis fier, j’aime que les gens soient intrigués et me posent des questions sur mes spécimens.

Entre collectionneur on se comprend sur ce point ! Du coup ma question suivante est plus du domaine du bien être à savoir qu’est-ce que tout cela t’apporte d’un point de vue intérieur.

Plusieurs choses. Mes achats, cadeaux, dons me procurent surtout de l’excitation et comme pour tout collectionneur et peu importe le domaine, acquérir une nouvelle pièce est toujours quelque chose de très satisfaisant. Ensuite classer mes pièces, les numéroter, les analyser me procure de la joie et de la satisfaction. Puis les montages ostéologiques sont quelque chose de bien à part. Quand je fais du montage, je m’isole et je me retrouve dans ma bulle. C’est à chaque fois un nouveau défi comme monter un puzzle. Il m’arrive parfois de m’énerver quand je bloque sur une partie (souvent les mains qui sont relativement complexes), mais une fois le montage terminé c’est comme une sensation de devoir accompli et je suis généralement très fier du résultat.

collage

collage2

Es-tu curieux des retours des lecteurs sur cette interview ? Comme tu le sais mon audience est composée de passionnés mais aussi de novices qui peuvent être choqués. Est-ce que tu appréhendes ?

Je suis curieux des retours oui mais je n’appréhende pas car je vis ma passion et ma collection pour moi avant tout. Je sais que beaucoup de monde ne comprend pas et j’y suis habitué.

La dernière question, je vais te faire bosser, as-tu une question pour moi.

Quelle serait la pièce ou le spécimen que tu rêverais d’avoir ?

Si tout était possible j’adorerai avoir une tête réduite, une tsantsa ou alors un mokomokai. Tout simplement (non. Haha.)

40332117_2028233073894819_8104402953097445376_n40313234_516286012150394_3887857641048768512_n40318642_2151222475202522_6364665521446584320_n

png-page-divider-mini-bloggers-free-shipping-over-225-miniatures-com-4409

Un grand merci à A. qui a passé du temps à répondre à mes questions et pour sa patience et son enthousiasme à parler de ce qui le vivifie. N’hésitez pas à me dire si vous aimez ce format, ce que vous pensez de cette immersion dans de vrais cabinets de curiosités.

A bientôt.

Vous avez aimé cet article et vous souhaitez aider la chaîne ? En regardant une publicité sans rien débourser ou en faisant un don vous aidez et soutenez mes travaux !

40337202_1262129373928019_6403069023063375872_n

Publicités

3 réflexions sur “Cabinet de curiosité #1, A. et sa collection d’Ostéologie

  1. C’est hyper intéressant ! Par contre j’ignorais qu’il fallait soit même « monter » le squelette s’il est entier ou rien que les mains ! Ça doit demander un travail colossal quand on commence et qu’on n’y connait rien du tout.

    Par contre pourquoi c’est moins libre en France qu’aux USA pour les squelettes humains ?

    J’ai hâte de découvrir d’autres collectionneurs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s